Entreprise Parce que Les exigences

Société de commerce international en Andorre

Commerce international en Andorre

Une société de négoce internationale en Andorre ou société de négoce locale offre à ses investisseurs une série d’avantages grâce à ses avantages fiscaux et à sa localisation stratégique. Le commerce international est un élément fondamental de la croissance et de l’amélioration de l’économie mondiale. Ses activités principales sont basées sur l’ouverture commerciale entre pays et le transport de produits à l’international.

La création d’une entreprise, et en particulier d’une entreprise de commerce international en Andorre, peut présenter de nombreux avantages, notamment fiscaux, pour l’entreprise comme pour l’employeur. La Principauté d’Andorre est une nation indépendante, démocratique et sociale qui offre à ses citoyens une économie dynamique très développée, en plus d’avoir des impôts locaux beaucoup plus bas que ses voisins la France et l’Espagne.

Pourquoi l’Andorre en tant que base de commerce international

Son emplacement stratégique lui permet d’avoir d’excellents canaux de communication et d’interaction avec d’autres pays importants du continent européen. Tels que la France et l’Espagne, qui sont ses voisins géographiques, ou le Portugal, le Royaume-Uni et l’Allemagne, entre autres, ce qui favorise, entre autres, les sociétés de commerce international en Andorre.

En général, les investissements et la gestion financière en Andorre  bénéficient grandement car ce pays est l’un des pays où les taux d’imposition sont les plus bas d’Europe. Par exemple, l’impôt sur le revenu des sociétés se situe entre 2% et 10% maximum, selon l’activité économique qui se développe, tandis qu’en France ou en Espagne, il varie entre 15 et 43%. L’impôt sur le revenu des personnes physiques ou sur le revenu des particuliers peut varier entre 5% et 10%, jusqu’à 52% en Espagne ou en France. Et la TVA ou taxe sur la valeur ajoutée est de 4,5%, contre 8% en Suisse, 20% en France et 21% en Espagne. C’est donc l’un des plus bas au monde.

Exigences pour le commerce international

En ce qui concerne les avantages fiscaux que les sociétés de commerce international d’Andorre offrent à ses partenaires ou à ses investisseurs, on distingue:

  • Pour les partenaires étrangers résidant dans un autre pays, la taxe IRPF à payer sera comprise entre 19% et 21% des dividendes obtenus de ladite société.
  • Pour les partenaires résidant en Andorre, les avantages obtenus de la société, pour l’IRPF, sont taxés à 0%. Par conséquent, une personne résidant dans ce pays finira par payer, parmi toutes les taxes établies, un peu moins de 5%. Ceci est très intéressant par rapport aux taux élevés qui sont imposés dans des pays tels que la Hollande, l’Espagne ou la France.

Exigences pour une entreprise de commerce international

Pour créer une société de commerce international en Andorre, l’entrepreneur ou les hommes d’affaires doivent disposer d’un bureau ou de locaux pour le développement de l’activité commerciale. Ce bureau doit disposer d’au moins 20 m 2 d’extension et employer au moins une personne d’au moins une journée et demie, qui n’est ni le partenaire ni l’investisseur. De plus, cet espace doit avoir un compte de connexion électrique au nom de la société et un contrat de maintenance pour un extincteur au sein de la zone dans laquelle la société se développe. L’embauche d’un bureau virtuel est une solution partielle à cette exigence.

Foire aux questions sur le commerce international

Les entreprises de commerce international fondent leur activité économique sur l’ouverture des échanges commerciaux à d’autres pays et sur la circulation des marchandises à l’échelle internationale.

Andorre possède un site géographiquement privilégié avec une infrastructure de qualité, ce qui en fait un lieu idéal pour établir le siège de la société de commerce international.

  • L’impôt sur les sociétés varie entre 2% et 10% en Andorre, tandis que varie entre 15% et 43% en Espagne et en France
  • L’impôt sur le revenu d’Andorre peut varier entre 5% et 10%, tandis que l’Espagne et la France peuvent atteindre jusqu’à 52%.
  • TVA dans la Principauté, il s’élève à 4,5%. En Espagne, il atteint 21% et en France, à 20%.
  • Avoir un bureau d’au moins 20m2.
  • Un employé à temps partiel, qui n’est ni partenaire ni investisseur.
  • Enregistrer un contrat avec la compagnie d’électricité pour le bureau.
  • Contrat de maintenance pour un extincteur aux bureau.
Évaluation de 5 sobre 1 votes

25-03-2020

Contactez nous

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons sous peu.

Andorra Advisors logo