Nouveaux accords Importance

Nouvelles conventions de double imposition

Accords fiscaux en Andorre

La double imposition réside dans le fait que deux taxes ou plus similaires affectent le même revenu au cours du même exercice. La double imposition internationale fait référence au fait qu’un contribuable est résident fiscal de deux pays.

Grâce au renforcement des relations internationales, la nécessité de mettre en place des mesures pour éviter la double imposition a été créée. Les accords sur la double imposition en Andorre visent à créer des mesures bilatérales avec d’autres pays afin de définir et d’unifier les plans fiscaux pour les contribuables qui développent des activités commerciales et économiques dans deux pays.

Andorre a récemment signé des conventions fiscales contre la double imposition avec les pays voisins de l’Union européenne tels que le Liechtenstein, le Luxembourg, l’Espagne, la France et le Portugal. Il a également élargi ses frontières et signé de nombreux autres accords avec les Émirats arabes unis et Malte. Par conséquent, il existe déjà 7 pays avec lesquels Andorre a signé des conventions fiscales contre la double imposition.

Grâce à cela et à d’autres réformes économiques et fiscales, telles que la transparence des banques andorranes, ce pays a pu sortir de la liste des paradis fiscaux. Cette liste a été établie par l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) et Andorre en a été exclue en 2009. Toutefois, son taux d’imposition est inférieur à celui des pays voisins, ce qui en fait un Lieu idéal pour la création d’une entreprise.

Importance des conventions fiscales en matière de double imposition en Andorre

Conventions de double imposition

Sans conventions fiscales de double imposition en Andorre, les entreprises développant des activités commerciales et les personnes résidant en Andorre et dans un autre pays bénéficieraient d’une double imposition. Cela concerne également les entreprises ayant des relations commerciales avec d’autres entreprises étrangères et les activités économiques dans ces pays.

Les accords sur la double imposition en Andorre sont établis pour éviter que des entreprises ou des résidents du pays soient imposés deux fois pour le même revenu obtenu. Sans ces traités, il serait plus difficile pour une organisation de s’établir et de mener ses activités commerciales en Andorre. Par conséquent, pour que tout investisseur étranger ou entrepreneur établisse une entreprise dans la Principauté d’Andorre, il est nécessaire qu’un accord existe  entre ce pays et le leur. En outre, un certificat de résidence fiscale délivré par le Département des impôts et des frontières d’Andorre doit être soumis.

Les accords sur la double imposition en Andorre encouragent les investissements étrangers et l’ouverture économique du pays. Ces accords concernent l’impôt sur le revenu des particuliers, l’impôt sur le revenu des particuliers, l’impôt sur les sociétés et l’impôt sur le revenu des non-résidents.

Pour que ces accords ou accords fiscaux fonctionnent correctement, il est nécessaire que les deux pays concernés soient compatibles, à la fois dans les systèmes fiscaux et dans les lois comptables. Si vous avez des doutes sur votre cas, consultez nos conseillers et ils les résoudront.

Foire aux questions sur les accords de double imposition

On parle de double imposition lorsque le contribuable réside dans deux pays à des fins fiscales.

Ces accords permettent aux contribuables de ne pas être taxés deux fois pour la même chose. En outre, il favorise l’arrivée d’investissements étrangers dans le pays et l’ouverture économique d’Andorre.

Andorre a actuellement des accords de double imposition avec 7 pays, voisins européens et des accords avec les Émirats arabes unis et Malte.

Évaluation de 0 sobre 0 votes

25-01-2020

Contactez nous

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons sous peu.

Andorra Advisors logo