CONTACTEZ NOUS

Andorre aspire à devenir la capitale de l’eSport

2021-06-07

eSports en Andorre

Andorre est un pays connu pour ses impôts bas et ses magnifiques paysages de montagne. Mais il cherche à offrir bien plus à tous ceux qui gardent un œil sur la Principauté. C’est pourquoi, avec Auren, ils ont développé un plan stratégique. Avec lequel ils cherchent à se positionner comme une référence mondiale de l’eSport.

Cette stratégie ambitieuse vise à attirer un marché qui décolle. Ce qui a accru sa présence ces dernières années avec des tournois très compétitifs. De plus, les revenus de ces types d’événements devraient continuer de croître.

Cette proposition a pour but de faire de la Principauté une puissance. Ce plan a une échéance pour 2023, au cours de laquelle il sera pleinement développé.

Ce plan stratégique repose sur plusieurs bases structurées, qui garantissent des résultats optimaux. Continuez à lire pour connaître les principes fondamentaux de cette proposition révolutionnaire.

En quoi consiste le plan stratégique d’Andorre sur l’eSport ?

Le projet d’Auren vise à faire de la Principauté une destination eSport. De l’attraction de joueurs et d’événements sur le territoire andorran à la création de ligues et de clubs locaux. L’Andorre a connu une grande croissance dans ces sports électroniques qui se poursuivra pendant des années.

Ainsi, devenir leur point focal maintenant donnera au territoire un autre attrait. Qui est déjà connue pour ses sports d’hiver et ses beaux paysages. En plus d’attirer les gens qui veulent baisser leurs impôts.

Les mesures fiscales appliquées à l’eSport devraient stimuler le financement des entreprises du secteur technologique. De la même manière, il est prévu que les investissements dans le pays seront encouragés dans le même but.

En outre, le tourisme est l’un des facteurs qui seront touchés positivement. Car c’est déjà l’un des piliers de l’économie andorrane. Avec ce plan, une augmentation de la fréquentation est attendue grâce à la fréquentation des événements du secteur.

Tout cela et bien plus est maintenu afin de créer un écosystème idéal pour l’eSport en Andorre. Dans lequel des améliorations sont envisagées dans l’infrastructure du réseau, ainsi que dans sa sécurité et sa protection.

Connaître les sept axes du plan d’Auren

Sachant cela, il faut maintenant définir en quoi consistent les axes du plan d’Auren. Ce seront les piliers sur lesquels le projet est fondé et soutenu. Chacun est indépendant des autres, mais dans le dernier plan, ils se complètent. De cette façon, ils se développeront en tandem au cours des prochaines années.

Parmi les axes on retrouve : l’économie, le tourisme, la concurrence, l’éducation et les infrastructures. Éléments qui ont été considérés à prendre en compte dans ce projet. Le tout dans le but d’obtenir un résultat commun.

Ci-dessous, vous pouvez voir comment fonctionnent les piliers de cette stratégie :

Économie et affaires

La Principauté souhaite favoriser le financement des entreprises dédiées au secteur des jeux. De plus, cela facilitera la création de la même sur le territoire.

De la même manière, la participation d’entreprises étrangères intéressées par l’eSport est recherchée. Ainsi, un organisme de promotion internationale sera créé. Ceci afin que l’information atteigne tous les coins du monde.

Tourisme

Le secteur du tourisme est fondamental pour ce projet. Dès lors, la création d’une marque spécialisée est envisagée ; ce sera « Andorre eSports ». Avec lequel il est prévu d’attirer des joueurs professionnels et des clubs prestigieux. Ainsi que ses milliers de followers.

De leur côté, ils seront en charge de l’organisation et de la promotion d’événements liés aux sports électroniques. Atteindre avec cela pour amener de nouveaux concurrents. Augmenter ainsi la popularité de l’eSport en Principauté.

Compétition

Il repose sur la création de ligues et d’équipes réglementées par les instances correspondantes. Avec cela, il s’agit d’augmenter la compétitivité interne du territoire.

On peut donc s’attendre à ce que l’Andorre ne devienne pas seulement le centre de l’eSport pour ses événements. Mais aussi à cause du haut niveau reflété par ses joueurs formés dans la même Principauté.

Éducation

Parmi ses bases se trouve la formation professionnelle des joueurs. Ainsi qu’un observatoire international sera créé à cet effet. Même avec la création de ligues et de clubs, on espère former un écosystème sain.

Ce plan comprend la sensibilisation de la population générale aux bonnes habitudes de jeu. Faire prendre conscience à quel point il peut être nocif de passer de nombreuses heures à jouer. De même, plus tard, la création d’un cours de troisième cycle lié à l’eSport en Andorre est attendue.

Infrastructure

Lorsqu’on parle d’infrastructure, la mise à disposition d’espaces pour la tenue des événements est attendue. Mais cela ne s’arrête pas là, car Andorre mettra en œuvre la technologie 5G afin d’améliorer la qualité du réseau.

En outre, il est prévu qu’une entité soit promue en charge de la cybersécurité. En raison de la grande quantité d’informations qui seront transmises sur les réseaux, une bonne protection sera nécessaire. Ce qui est garanti dans ce projet.

Légal-légal

La création d’un système de relations de travail pour les participants est encouragée. Les joueurs et les clubs bénéficieront de lois qui les protègent. Quelque chose qui est actuellement réglementé dans d’autres domaines.

Un aspect fondamental est donc amélioré afin de protéger les personnes impliquées. Ceci étant une attraction particulière pour les acteurs de l’environnement.

Gouvernement

Le projet a parmi ses piliers la création de deux organes de régulation du système. En plus du soutien d’un tiers qui accompagne toujours le sport et maintient l’équité dans les événements :

  • La commission andorrane des sports électroniques (CAEE) : c’est un organe administratif. Sa fonction sera de s’engager à respecter les lois y afférentes. De la même manière, il peut enquêter et sanctionner ceux qui ne s’y conforment pas.
  • Le comité andorran pour la promotion des sports électroniques : il sera composé de représentants des clubs et des joueurs. En plus d’inclure des entreprises liées à l’eSport. Cette instance aura pour objet de présider au dialogue entre les différentes parties de la filière.
  • L’agence antidopage andorrane : garantit des contrôles qui assurent la santé des joueurs. De plus, il établira les mécanismes par lesquels il sera régi.

Qui est Auren ?

Nous connaissons maintenant les bases du plan stratégique pour faire d’Andorre le centre de l’eSport. Mais il est temps de rencontrer l’entreprise qui l’a créé. Celui qui sera aussi avec la Principauté dans chaque étape qui va être franchie en ce qui concerne la croissance du sport électronique.

Auren est une société espagnole de services professionnels multidisciplinaires. Parmi eux, l’audit, le juridique, la fiscalité, le conseil et le conseil aux entreprises. Son objectif est de créer de la valeur pour accompagner le développement de la société.

Ils y parviennent grâce à leur engagement et leur proximité avec les clients. Ils sont connus pour être hautement disponibles et flexibles. Toujours à la recherche de l’excellence qu’ils atteignent grâce à leur professionnalisme.

Par conséquent, les attentes autour du plan sont énormes. Dès son annonce, et jusqu’à maintenant, on sent que la stratégie sera couronnée de succès. Soit à cause de l’histoire récente d’Auren avec ses accords ou de la croissance de l’eSport. En outre, des relations futures entre les personnes impliquées sont prévues afin d’améliorer d’autres aspects.

Regard vers l’avenir : la révolution technologique que connaît l’Andorre

Ces dernières années, l’Andorre a connu une révolution en matière d’eSports dans le pays. Ses débuts sont venus de la main de la FAF (Fédération andorrane de football). Qui a été en charge de sélectionner sa carrière pour le projet. Qui pourrait participer à jusqu’à six titres hautement compétitifs :

  • FIFA.
  • League of Legends.
  • ClashRroyale
  • Foyer.
  • Ligue des fusées.
  • Surveiller.

En 2020, la facture électronique du sport a été présentée. Ce qui va réguler l’eSport afin de garantir la sécurité économique. Parvenir à attirer les responsables de la filière en Principauté.

En particulier, le projet d’Andorre n’est pas de créer ou de promouvoir le secteur local. Mais pour le promouvoir, attirer des investissements étrangers experts en la matière en Principauté. Afin d’apporter une nouvelle forme d’innovation et de créativité. De cette façon, le pays offrira certaines conditions afin de favoriser l’établissement de ces nouvelles sociétés.

Ces conditions mettent également en évidence une fiscalité faible par rapport aux autres pays . La protection des investissements, un cadre juridique capable d’apporter des solutions. Ce qui est très attrayant ; surtout à un environnement aussi changeant et nouveau

Categories : Andorre Législation

Tags :

07-06-2021

Derniers articles de notre blog